Nombreux sont les français qui passent leur retraite à l’étranger. Jusqu’à maintenant, les démarches étaient particulièrement laborieuses. Mais c’est fini ! Désormais, les retraités n’auront plus qu’à fournir un seul certificat de vie, et il sera possible de le faire en ligne. On vous dit tout sur une simplification longtemps attendue. 

 

Pourquoi une telle mesure ?

Cela fait quelques années que ce sujet est sur la table. Il est demandé aux retraités français de fournir un preuve de leur existence chaque année pour s’assurer… qu’ils sont encore vivants. Seulement voilà, dans notre système, les retraités perçoivent souvent plusieurs retraites. Cela signifie qu’ils doivent envoyer un certificat à chaque organisme. 

 

 

Qui est concerné ?

On compte plus d’1,5 million de retraités français résidant à l’étranger. Ceux-ci doivent envoyer un certificat de vie auprès de leurs différents régimes de retraite pour continuer à percevoir leurs pensions françaises. Le certificat de vie est obligatoire, et il est parfois accompagné d’une attestation de situation maritale validée par une autorité compétente. Cette dernière peut être une mairie, une ambassade, un consulat ou encore un commissariat. 

 

Trois types de retraités sont concernés par cette mesure :

  • les retraités français expatriés
  • les travailleurs immigrés qui ont travaillé quelques temps en France et qui sont retournés dans leur pays d’origine
  • les veuves et veufs de travailleurs immigrés ou de retraités français.  

 

En savoir plus sur les autorités locales 

Les autorités locales autorisées à établir la certification ne sont pas les mêmes d’un pays à l’autre. Au sein de l’Union Européenne, les choses sont évidemment plus simples. C’est également le cas dans les zones où sont concentrés beaucoup de retraités tels que les pays d’Afrique du nord. Une certification de la mairie ou du commissariat y est généralement suffisante. En revanche, dans les zones où la communauté est plus réduite, il faut se tourner vers le consulat ou l’ambassade.

 

Bon à savoir : l’Assurance retraite met désormais à disposition une carte interactive permettant de trouver facilement l’autorité locale de votre pays de résidence la plus proche de chez vous. 

 

Par ailleurs, les certificats de vie sont actuellement disponibles en quatre langues : français, anglais, espagnol et portugais. S’agissant d’un système évolutif, le projet est de relier automatiquement la langue du certificat au pays de résidence. Une nouveauté prévue pour 2020. 

 

 

 

Une simplification des démarches

Depuis le 1er novembre 2019, l’agacement des retraités a été entendu et les démarches sont désormais simplifiées. Maintenant, un seul document, fourni par les caisses de retraite, est nécessaire pour fournir leur justification. Il faudra simplement le remplir et le renvoyer à la caisse correspondante.

 

Selon le pays de résidence, la voie postale est plus ou moins efficace et fiable. C’est pourquoi l’envoi à la caisse peut désormais s’effectuer de manière dématérialisée. Cela relève toujours d’un choix personnel.  

 

 

Comment procéder ? 

 

En ligne

Les documents sont envoyés et reçus directement depuis une seule interface : « Ma retraite à l’étranger ».

Pour y avoir accès, deux possibilités : 

 

Dans l’espace personnel, les retraités pourront trouver le certificat de vie pré-rempli. Il comporte le numéro Insee, le nom et prénom de la personne concernée ainsi que la liste des pensions en cours pour les retraités dépendant de plusieurs régimes de retraite. 

 

A noter que le certificat de vie doit être validé par l’autorité compétente avant d’être scanné (ou photographié) afin d’être envoyé depuis l’espace personnel. 

 

 

Par voie postale 

Pour les retraités qui souhaite continuer d’utiliser la voie postale, c’est toujours possible. Ils devront adresser leur document au : 

Centre de traitement retraite à l’étranger

CS 13 999 ESVRES – 37321 TOURS – Cedex 9 – France 

 

Cette nouvelle mesure est marquée par l’esprit de simplification souhaité dans le cadre de la mesure des retraites. Les retraités français à l’étranger saluent tous cette simplification qui leur facilite vraiment la vie.